Un enfant à tout prix?

Publié le par Olga

8 avril 2012 19h32. Un nouvel ex de plus à ma collection. Célib' en libre service, qui sera le prochain abonné?

Vous allez dire: encore! mais elle cherche ou quoi? Elle a un grain c'te nana là. Qui n'en veut?

Depuis plus de 12 mois, j'ai tenu avec lui. Je l'aimais bien, il m'aimait bien. Pas d'orage dans l'air, pas de bataille, un homme tendre et affectueux. On ne s'est jamais caché que notre couple reposait sur l'usure du célibat, un bouclier humain contre les moqueries sociétales sournoises contre nous, les célitrentenards.

Le mois dernier, il m'a dit qu'il se sentait bien avec moi, que finalement la vie était plus douce sans passion, pas comme avec son ex isadora qui l'attirait irrésistiblement et qui était si belle que  la jalousie le tenaillait.

_" Avec toi, je suis relax de ce côté- là".

Je n'ai rien dit, sidérée. Faut-il décoder cette phrase en "je suis moche"? Je préfère penser que je suis parano.

Mais la semaine dernière, il m'invite au resto pour la deuxième fois depuis qu'on est en couple. Je commande mon Subway avec le thon comme garniture et il se met à glousser:

_Tu es une cannibale , Olga.

Une fois assis, je lui demande de m'expliciter ces propos. Et voilà sa réponse:

_Quelqu'un qui est cannibale, c'est quelqu'un qui mange ses congènères.

Je rougis violemment:

_Je suis un thon pour toi?

Et là monsieur rétorque que décidement je n'ai pas d'humour, que je ne devrais pas m'emballer; qu'en conserve, c'est mieux.

Je lui demande pourquoi il est si méchant et là, il me dit que c'est parce qu'il veut un enfant.

Alors, moi confuse:

_ D'isadora?

  Lui:

_ Non, de toi.

Dans ma tête, ça tourneboule: est- ce qu'il me fait tourner en bourrique?

Il devient sérieux:

_ J'ai bientôt 42 ans, j'ai un bon poste dans ma boîte et il est temps que je me marie, que je fonde une famille. J'ai plus de temps à perdre. T'es là avec moi depuis un an. On s'entend bien. A peu de chose près, tu feras une bonne mère.

_ A peu de chose près, tu serais un bon père toi aussi.

_Tu as eu 35 ans il y a peu. T'as plus trop le choix toi non plus.

J'ai toujours voulu rencontrer un homme sympa, stable professionellement et fonder une famille est une belle option. j'ai avancé mon cerveau en mode pensée rapide sur le futur.

Ma petite Opportunita, 6 ans me demande comment j'ai rencontré papa et pourquoi je l'ai fabriquée.

"Et bien, papa était très amoureux d'une fille qu'il croyait très belle jusque parce qu'elle n'avait pas un pet de graisse, elle le trompait de tous les côtés , en tout cas sa maladie possessive le croyait. Le petit tas d'os l'abandonna pour un petit gros plus aisé que lui, 5 ans après quand ta maman(moi) le rencontra, il s'en remettait tout juste. Il décida que j'étais la personne idéale pour continuer sa vie sans sentiments mentals ou alors il était trop fatigué pour chercher. Plus on vieillit, plus le temps semble filer à une vitesse hallucinante  et les opportunités avec. Voilà, Opportunita, tu sais. C'est beau comme histoire, pas vrai?

Opportunita fit la moue et c'est la même tête que je fis à la conclusion de cette pensée, un subway au thon à moitié digéré dans l'estomac et l'autre partie ramollie dans mes mains crispés.

Je n'avais jamais noté son cynisme auparavant. Plus l'idée de m'épouser, de me féconder se faisaient paroles et demandes, plus il était dur avec moi: son sexe, ses propos, son regard.

Une fois parti au travail, il n'avait pas éteint son laptop et ne s'était pas déconnecté de facebook. Je tomba facilement sur la fiche d"'Isadora, face de rat" (chacun ses goûts et dégouts) qui arborait un magnifique ventre rond, le sourire fendu montrait des dents rangées irrégulièrement, ça lui donnait un air vraiment bêbête: une bêbête en cloque.

Il est rentré et je lui ai demandé si il faisait un concours de parentalité avec son ex. Il n'a rien dit. Mes amies que j'ai conviées hier à un brunch m'ont dit de rentrer dans la brèche, saisir la branche.  Je n'aurais pas l'occasion de trouver un reproducteur mal poli, joli qui veuille s'enrôler avec moi dans un parcours qui est du combattant pour elles: un homme à tout prix avec tout ce qui suit et rapido. Je pensais à Opportunita et me dit qu'elle méritait mieux que de naître par cynisme sinon rien.

_ Mais tu as toujours rêvé qu'un homme te propose en mariage et te fasse un bébé! Temp$etonna Sandra.  Son isadora, il l'oubliera. La majorité des couples, c'est comme ça. C'est la flemme ou la peur de ne trouver personne d'autre qui fait  se contenter du partenaire qu'on a. La contentation, c'est pas être content mais presque.

Je préfère être seule alors!

Meuglement d'effroi de mes trois amies.

_ Ca fait chic à 25 ans mais à 35 ans, c'est la te-hon.

Cette discussion  avec mes copines, représentante  d'un échantillon de la société féminine française me fit penser que je devais renouveller mon stock de copines sur meetcopinettes.fr

 

Soir. C'est parce qu'on a toujours le choix que ma décision de mettre les affaires de mon z'hommex dans son sac de sport fut irrévocable.

_Mais tu fais quoi bichette? Sa voix chevrottait, il se raidit dans le fauteuil et baissa le volume de la télé.

_Je ne suis plus un thon mais une bichette maintenant? J'ai appelé ta mère et elle est ravie de t'héberger.

_Tu es dur Olga là.

En ce moment, j'écris ce post et alors qu'il renacle à partir, il me sermonne: je ne suis pas mature, je ne le serais jamais.

Peut- être mais je suis nature et ma nature me dit que ce mec me prend pour une conne. Je suis peut- être à nouveau célib', toujours sans gosse mais Opportuna est fière de moi. Elle ne sera pas créee ce soir ni demain dans l'optique de rendre peut- être  jalouse une dame qui rest l'obsession de son papa.

Il est plus de minuit. Je vais me coucher, il a pas intérêt à me suivre parce que je changerais d'avis qui sait.Moi, j'ai les dents bien rangés grâce à deux ans  d'orthodontie.Ma photo sur facebook, je suis sûre que ses copains me trouveront plus belle que Facederat avec mon bidou tout rond.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Vie privée

Commenter cet article

Hugues 09/11/2015 15:07

Bonjour, un enfant ne se conçoit pas par dépit. Tu as très bien réagi.