Enfant adopté: la blessure primitive

Publié le par Olga

images.jpgJ'ai emprunté à la bib' le bouquin l'enfant adopté, comprendre la blessure primitive de Nancy Newton  Verrier et je le recommande chaudement aux adoptés, à ceux qui ont été des bébés prématurés mis en couveuses, ceux qui ont été séparés de leurs parents avant 3 ans, ou gardés à plein temps par des nourrices, aux parents et futurs parents adoptifs, les mères qui ont fait adopter leur enfant et à tous ceux intéressés par le lien maman- bébé.

 

Dans les grandes lignes cette psychologue elle- même maman adoptive explique le comportement souvent anxieux, ambivalent ou agressifs de ces petits choux qui devenus grands ne se défont pas de cette coupure insupportable dans la psyché que provoque une séparation avec la maman biologique. Les 9 mois mois de vie intra- utérine ne comptent pas pour du beurre! Certans psy pensent que jusqu'à 3 ans, l'enfant se rappelle de sa naissance et de sa vraie mère puis les souvenirs s'enfoncent dans l'inconscient. Tout de suite après la naissance, le bébé se sent physiologiquement "un" avec la maman . Il est prouvé qu'il la reconnait à sa naissance.  Le petiot se sent donc abandonné, il n'est pas une carte vierge qui ne capte rien à rien et les parents adoptifs sont vus comme des intrus. Bref, une adoption, c'est un traumatisme pour lui. Et même si ils le nient souvent fêter son anniversaire est plus la rémorisation d'une tragédie qu'une fête.

le lien avec la vraie mère est important pour développer sa vraie personnalité (self), sentiment d'être véridiquement soi- même. ils ont du mal à créer des lines sincères avec les autres, ont du mal à délivrer leurs sentiments négatifs et peuvent être accomodants par peur de ne pas être gardé ou alors inversement vont tester leurs parents adoptifs en leur en faisant voir de de toutes les couleurs.

les petits "bléssés" qui taisent leur angoisse répondent somatiquement par des bégaiements, des allergies, des problèmes digestifs.

Ils vivent avec un sentiment de honte: pourquoi ont-ils été jeté par leur mère? Sont- ils mauvais? Adultes, ils peuvent avoir du mal à trouver leur voie professionnelle et trouver du travail par peur du rejet suite à un entretien d'embauche.

La psy conseille le bouquin one minute scolding the gerald nelson. Peut- être y a t'il un équivalent français de cette méthode ou une trad', à voir. Ah si Super Nanny: tous les bons conseils de Cathy. En gros, cette méthode apprend à éduquer avec amour et discipline: on punit le comportement de l'enfant mais pas sa personnalité. Le parent doit se comporter en adulte, en se contrôlant et ne pas punir parce qu'il se sent rejeté par l'enfant.

 

5 règles essentielles pour les parents adoptifs:

 

Ne jamais le menacer d'abandon Jamais, jamais, jamais même si il se comporte comme un sauvage et vous met à bout.

Laissez les enfants penser ce qu'ils veulent. ne pas lui dire "tu ne dois pas penser ça"

Lui permettre d'être lui- même. ne pas l'inscrire de force au foot si il veut apprendre à danser comme Billy Elioot

Ne pas vouloir remplacer la mère de naissance Vous pouvez aimez plus d'un gosse. le mioche peut aimer deux mère: maman bio et maman nourricère.

Accepter que vous n'enleverez pas la souffrance de l'enfant mais reconnaitre sa douleur et  lui donner les moyens de travailler dessus.

 

Constat: l'enfant souffre même si il a été adopté peu après sa naissance. L'écrivain se dit contre le don de sperme et d'ovule anonyme, et je suis d'accord. Il est important pour chacun de connaître son histoire génétique , biologique.

De plus, il existe un phénomène peu connu, l'attirance pour des personnes génétiquement proche de nous. Si un mec donne son sperme à tout va, il est possible que des frères et soeurs se marient poussées par une attraction fatale. C'est l'attirance sexuelle génétique. De même un enfant dans une mère porteuse peut souffrir car il sent qu'il va être abandonné.

Des couples souffrent de ne pas avoir d'enfant et veulent à tout prix avoir un gosse en oblitérant le fait que ce sont les enfants qui souffrent le plus d'être séparé de leur mère même si celle- ci est abominable, toxico.

 

J'ai lu ce bouquin avec beaucoup d'interet après avoir visionné un 50 minutes inside coréen. Les femmes enceintes en Corée du sud si elles ne sont pas mariées, sont rejetées par la société et leur famille. Elles ne peuvent pas trouver de boulot et font adopter l'enfant pour pouvoir se remarier. Dans le reportage, on voit une mère qui a du signer un papier acceptant l'adoption alors qu'elle était encore sous l'effet de l'anesthésie de la cesarienne. Quand elle a voulu récuperer son enfant, il était déjà envoyé à l'étranger. Les agences d'adoption coréennes paient les soins hospitaliers et si la maman change d'avis, il lui réclame le remboursement de ces frais plus, tenez- vous bien, les frais de nourriture et de soin qu'à coûter le petit placé à l'orphelinat. Si elles étaient aidée, comme nous en france, il y aurait moins de coréens envoyés partout sur la planète complètement déboussolé par la séparation et par le fait d'être ethniquement différent. De plus en plus d'adoptés coréens retournent en corée , certains on crée une association pour que l'adoption soit nationale et non plus internationale.

La société coréenne commence à parler de ce qui était auparavant un énorme tabou mais reste une industrie en matière d'adoption.

 

 

 

Le but du bouquin n'est pas de dissuader quiquonque d'adopter mais de savoir où il met les pieds, si le bébé a vraiment été abandonné par sa maman ou poussé par une agence pour des motivations économiques. les parents doivent laisser tomber leur rêve d'enfant adopté reconnaissant et mignon mais savoir que ce sera un défi et qu'ils ne devrons rien attendre en retour.


Commenter cet article

"Rêveur équitable" 13/02/2013 23:46


Ici Pierrot,
 un "Rêveur équitable" du Québec


 magnifique blogue sur l'enfant de l'amour
merci:))))))))))


 Dans le cadre du vagabondage poétique
 d'un "Rêveur équitable"
 blogues-musée pertinents mais aléatoires
 pour mon oeuvre littéraire
 pertinente mais aléatoire,


 permettez-moi
 de vous offrir
 une de mes chansons
 
----


MONTE-ME VOIR MON GARS


 COUPLET 1


 tu m’dis qu’l'économie va mal
 mais qu’tu tiens l’coup à Montréal


 qu’ça vaut pas la peine d’en parler
 qu’ça va aller mieux à fin d’l'année


 au téléphone juste par le ton d’ta voix
 je l’sais qu’t'as perdu ton emploi


REFRAIN


 un beau soir
 monte me voir
 ton vieux père a encore son poêle à bois
 le vieux shack du temps ou t’étais p’tit gars
 ou ça prenait juste un bon feu
 pour être heureux nous deux
 monte me voir mon gars
mon gars... mon gars...
mon gars... mon gars...


 COUPLET 2


 comme nous deux on est pas parleux
 j’ai tout écrit dans un refrain frileux


 la prochaine fois qu’j'te téléphones
 j’aurai mon texte entre mes mains p’tit homme


 une couple de bières dans le gosier
 au cas ou ça voudrait bloquer


 COUPLET 3


 hier chu tombé su l’répondeur
 j’ai eu comme un très gros pincement au coeur


 ta voix disait je suis parti
 marcher toute la beauté de la vie


 j’espère que ça pas trop paru
 les 7-8 bières que j’avais bues


 REFRAIN FINAL


 monte me voir
 monte à soir, si tu peux, à soir
 ton vieux père a lavé le poêle à bois
 y a pu d’poussière dans le shack du p’tit gars
 j’ai même préparé un bon feu
 pour être heureux nous deux
 monte à soir mon gars


mon gars... mon gars...
mon gars... mon gars...


ton vieux pére
 avait écrit
 su l'bout d'papier
 c'te belle phrase-là


 mon coeur me dit
 d'te dire que j't'aime
 mon grand gars


 Pierrot
 vagabond céleste



 www.enracontantpierrot.blogspot.com
 www.reveursequitables.com


 sur google,
 Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste


 www.demers.qc.ca
 chansons de pierrot
paroles et musique


 Pierrot
 "Rêveur équitable" du Québec


merci:)))