Trentenaire et déjà vieille!

Publié le par Olga

Je m'excuse auprès des quarantenaires, cinquantenaires et plus de ce qui va suivre. Je risque de leur démonter le moral mais voilà il m'arrive un truc depuis six mois, un état d'esprit que je pensais passager et qui ne s'évapore plus. J'ai à peine un peu plus de trente ans et je me sens vieille, oui VIEILLE. Je réalise que la vingtaine est derrière moi. Je vois mes oncles commencer leur retraite mon père s'aigrir et radoter, ma mère se faire de plus en plus botoxer, luttant à mort contre la peur de la mort qui grave son poids sur l'élasticité de sa peau. C'est grave docteur?

Pourtant, je pensais que cette peur ne me viendrait qu'à quarante piges où plus. Et dire que je ne me suis sentie adulte qu'à 28 ans. Deux ans après, je me sens déjà proche de la maison de retraite.

Il y a peut-être plusieurs raisons à ça:


_ J'ai une relation stable depuis plusieurs mois, la routine. L'obsession sexuelle où je dansais comme une shakira en chaleur dans les boîtes est un lointain souvenir.


_Je ne m'achète plus de la teinture pour cheveux pour faire joli mais par nécessité. Je me demandais auparavant à quoi servait la mention"couvre entièrement les cheveux blancs"

_ J'ai dû mal à perdre du poids
_ J'ai lu dans un bouquin qu'après 30 ans, il était faux de vouloir maigrir car si on perd du bide , on gagne des rides.


_ Après avoir fermé le bouquin et éteint a lumière de chevet, j'ai fait le cauchemar que je perdais du poids mais que ma peau des jambes badaient comme celles de mamie.
_ J'étais super bonne en orthographe et ma mémoire scolaire décline (à trop utiliser l'ordi et à écrire moins en mode  manuel), vive le correcteur d'ortographe.
_ Je me rappelle quà 20 ans, je pensais que Madonna était super bien conservée pour une femme de 40 ans. Dira-t-on ça de moi à cette âge? 40 ans, c'est bientôt MERDE et je m'en suis pas rendue compte quelle conne. Mais j'ai passé du temps à vouloir qu'au boulot le temps passe plus vite, c'est de ma faute!

Pourtant, j'ai fait tout ce que j'ai rêvé avant mes trente ans (voyages, beaux mecs notamment) pour ne rien regretter plus tard mais je me rends compte que j'ai eu beau réaliser mes rêves, ça s'oublie très vite. Le présent nous rattrape. Je comprends les ex- stars qui sont amères et qui regrettent leurs gloires passés. Je me disais qu'elles pourraient se contenter de l'avoir eu cette gloire et s'en réjouir, mais non, ce qui compte c'est le présent.

Je me demande si le fait de ne pas avoir des enfants me provoque pas cette sensation de vieillesse en moi . Quand on a des gosses, on a pas le temps de se sentir vieille (sauf pour ma mère!). Dois- je faire un moutard juste pour me sentir moins proche du début de la fin?

Ce qui m'inquiète le plus, c'est que si je me sens déjà loin des vingtenaires, je me demande ce que ça va être à 40. Je comprends les vieux retraités qui vivent en bande dans des villas gardées à Miami et sur la Côte d'azur. Tout le temps ensemble, ils se sentent jeunes parce qu'ils n'ya pas des petits cons de jeunes pour leur dire " vieille peau mamie, t'es vraiment trop nase , tu sais pas faire marcher un lecteur mp3!"
Ce que ces débiles de jeunes ne comprennent pas c'est que sans l'invention du gramophone, son mp3 il pourrait même pas se le foutre dans le cul puisque il n'existerait pas. C'est une question d'évolution.

Notons que si je commence à insulter les jeunes, c'est que je fais partie du clan des vieux. Je pensais pas que ça viendrait si vite, why? why??????????????????????????? (Je commence à comprendre cette haine du jeune: la jalousie, quand on a été jeunes, on ne le sera plus et en plus il nous le font bien sentir)

La vie est d'autant plus injuste qu'entre 18 et 26ans , je me cherchais à fond. Toujours en train de me poser un million de questions connes propres à la jeunesse est qui explique le taux de suicide élévé dans cette tranche d'âge. J'aurais pû avoir une jeunesse super si je ne m'étais pas pris la tête avec des " que ferais- je plus tard?" ""trouverais- je l'âme soeur, le job de ma vie , serais- je heureuse?"" "Le monde est nul et ennuyant". J'étais super complexée alors qu'avec le recul des années, et en scrutant mes photos tirage argentique (ça ne nous rajeunit pas) franchement j'avais pas de quoi me rendre malade, j'avais l'élasticité de la jeunesse pour moi! Et maintenant , je me casse la tête pour des ridules et des pauvres cheveux blancs et à 40 ans, je me dirais en voyant mes photos de 30 .  Putain mais j'étias bien à trente ans, pourquoi j'ai passé ces dix dernières années à me sentir vieille, quelle conne!

Publié dans Vie privée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Max 10/10/2009 11:48


L'important, c'est de se sentir bien.!... et toutes les petites angoisses sur le temps qui passe disparaissent.
Bonne journée


serge 24/08/2009 22:48

mdr marions nous !

Olga 26/08/2009 22:24


Je veux une déclaratonde mariage comme celle de Romain à Angie LOL


philou 19/08/2009 08:21

moi qui suis a l'approche sordide de la cinquantaine, j'ai l'impression d'être emprisonné ds un corps qui craque de plus en plus, d'une enveloppe qui fuit de partout (enfin c'est une image, j'suis pas incontinent non plus  !) , prisonnier d'une horloge qui marque insensiblement et méthodiquement le temps perdu " et qui ne se rattrape plus...", bref je veux pas vieillir merde. Donc vrai que l'important c'est dans la tête, mais le corps, on a du mal a le faire suivre, sauf à en être esclave ou hyper narcissique. Alors accepter les rides, la déchéance ? et encore, on n'en est pas au stade ou faire un pas devient un probleme de tous les jours ... j'ai vraiment pas l'impression d'arriver ds la plénitude de l'âge. peut être devrais je acheter un jean slim et porter des boxer finalement...et mes chemises par dessus le pantalon pour couvrir le tout, et je me les teints les cheveux ou pas finalement ?? je lutte docteur, je lutte ...

Cath 18/08/2009 22:24

Moi, c'est quand j'ai attendu mes enfants que j'ai pris 10 ans à chaque coup. Heureusement, l'âge ce n'est pas mathématique. On peut prendre 10 ans en 9 mois... ou les perdre. Je reste une fan de dessins animés idiots... donc je n'ai encore que 5 ans d'âge mental environ. J'ai donc encore le temps pour voir venir. Et puis Einstein a bien démontré que le temps est relatif. Alors haut les coeurs ! CordialementCath