Avion Air France disparu dans la mer: les hypothèses surnaturelles

Publié le par Olga

La plus grosse catastrophe aérienne d'Air France hier,  L'avion AF 447 s'est abîmé dans l'océan atlantique et ne laisse aucune indice. Pas de débris d'épaves, ni de corps.  Pas de message d'alerte des pilotes avant l'accident. En attendant d'avoir une réponse scientifique et si on les retrouve on peut toujours laisser vagabonder notre imagination. De la fiction au déjà vécu, je vous propose un périple dans l'extraordinairement dramatique.

Espoir surnaturel numéro 1
: Un avion qui disparaît mystérieusement  au dessus d'un océan sans laisser d'indice, comment ne pas faire le parallèle entre le vol AF 447 et le vol Oceanic Airlines 815. Je parle de la série Lost bien sûr.  L'avion éclate en morceaux dans le ciel et s'échoue sur une île déserte. Leurs familles les croient morts alors qu'ils subsistent sur une île déserte, à mois qu'ils ne soient au paradis et qu'ils rêvent? Dans le cas de l'avion français, l'avion n'a pas éclaté en plein ciel sinon on aurait retrouvé des débris à la surface de l'eau? Ce qui est étrange, c'est que des corps devraient remonter à la surface, des débris d'avion.




Espoir surnaturel numéro 2: Comme dans le téléfilm, les rescapés du Goliath, où un bateau coule et s'échoue dans les abîmes, une bulle d'air se crée. Se forme une micro- société et on mettra 40 ans avant de les retrouver.(des plongeurs voit une petite fille avait un look ancien temps qui les regarde derrière le hublot d'une épave).

Ou alors autre hypothèse:

Hypothèse numéro 3
: Suite à un problème technique, les pilotes ne se rendent pas compte qu'ils volent à quelques mètres seulement au dessus de la mer, les indicateurs sont faussés. Ils pivotent et une aile se retrouve dans l'eau, ils s'engouffrent dans l'océan pacifique. Tout ça à cause d'un adhésif de quelques centimètres qui n'aurait pas été décollé. Un pauvre peintre finira en prison.  Voir vidéo

Dans le cas de Air France, les pilotes ne se seraient rendus compte de rien. Ou alors un élément en métal s'est dévissé provoquant le dévissement de deux autres pièces ou plus,  une chute en pic verticale queue en bas aussi rapide qu'une fusée s'ensuivit, et  impossible pour les pilotes aspirés de signaler le problème.




Hypothèse 4, comme pour le 11 septembre 2001, l'avion en combustion s'est complètement désintégré, ce qui a fait écrire à Thierry Meyssan, le parano dubitatif qu'aucun n'avion n'avait participé à l'attentat!

Hypothèse 5, crash avec un OVNI ou un météorite, missile comme en 1996 où 230 passagers du vol 800 de la TWA en partance de  l'aéroport  de New York a explosé en plein ciel. Est- ce qu'une bombe peut complétement se désintégrer en morceaux sans laisser de débris et sans être revendiqué. Les terroristes ayant un ego surdimensionné, j'en doute. De toute façon, si ils revendiquenet maintenant l'attentat alors que c'est un accident, ça peut être de l'intox.

Toujours un peu effrayant, ces histoires de crash d'avion! Alors moi, je crois que je vais faire un stage pour voler sans peur à Genève www.volersanspeur.com



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article