Se reconvertir à 30 ans, 40 ans, 50 ans

Publié le par Olga

Voici une petite liste de liens qui  t' intéressera si tu souhaites te reconvertir quelque soit ton âge



Fabienne 37 ans, hôtesse de l'air se reconvertit en fleuriste

Marie- Jo 34ans, marre du bureau, elle entreprend une formation d'ébéniste alors qu'elle n'avait jamais bricolé de sa vie

Chantal 50 ans, passe du métier de la grande distribution à la sophrologie

Reprendre ces études à 30 ans

exemples de reconversion dans l'artisanat

Devenir boulanger ou pâtissier en 5 mois



Et si j'ai un conseil à donner aux étudiants, ne choisissez pas une formation selon les débouchés mais selon vos désirs propres parce que les débouchés changent tout le temps. On a qu'une vie et c'est dommage de la bousiller pour une question de débouchés ou de salaires. Pour savoir pour quel métier on est fait,  il faut faire le boulot pour lequel on serait prêt à travailler bénévolement et ne laisse jamais personne te juger sur tes capacités à faire ce travail. N'écoute pas les idées toute faites" Ah mais ce boulot, c'est trop difficile pour toi, les études sont trop compliquées, blabla bla..." On a qu'une vie merde! Ce n'est pas parce que ce proverbe a été rabâché des milliards de fois qu'il est usagé: "qui ne tente rien n'a rien"

Par contre ne pas hésiter à faire des boulots même considérés comme bas de gamme pour amasser un petit pécule, avoir un peu d'argent de côté, ça rassure l'ego et on se laisse moins rabaisser  par ses collègues ou le  boss par peur de perdre son job mais le plus important, c'est de  savoir économiser et se passer d'achats inutiles. Avec cette argent,à toi le financement de l'école, de ton entreprise, l'enregistrement d'un CD à ton compte même si tu chantes comme une crécelle, un livre à compte d'auteur, de cours particuliers... Mets le rêve à portée de ton porte- monnaie!


Et surtout quel que soit ton âge, tout est possible. Ça m'a toujours choquée en France, ce besoin de diplômes, plus que d'expérience. En Australie, en Angleterre, on peut passer de chirurgien à maçon sans que ça ne choque qui que ce soit. Si tu penses que tu es trop vieux pour te reconvertir, creuse ta tombe, ça t'occupera.

Ici, il y a une vraie caste de métiers  et si tu rêves d'être agent d'entretien, ou promeneuse de chiens alors que tu es avocat(e) pourquoi pas? N'oublie- pas, ta vie est précieuse et n'écoute pas ce qui te font croire que tu es incapable d'embrasser le  métier de tes rêves. On a été réglé de telle façon que faire autre chose que ce pour quoi on est fait nous achève à petit feu.

Donner de l'importance à son boulot, ok, mais aux remarques désobligeantes du patron qui passe les nerfs sur toi ( ça existe), non!. Dire qu'il y en a qui se tunt pour eux, pour une remarque blessante (ex: RENAULT). Patron n'est pas ton papa!

Ce billet est écrit parce que j'en ai marre d'entendre des conneries dans mon entourage et je me gêne pas pour fermer le bec à des collègues qui n'ont aucune ouverture d'esprit: te reconvertir, toi, n'importe quoi. A ton âge. J'ai à peine plus de 30 ans, si 30 ans, c'est vieux. Où va-t-on? Bien sûr,  les remarques sont émises par une minorité de personnes mais on a tendance à écouter les paroles négatives et oublier que certains vous soutiennent carrément.

A bon entendeur salut!;



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bulledepetille 12/11/2009 18:15


Je suis tout à fait d'accord avec toi!!!!! J'ai moi même 30ans (année79:signe de la chèvre en horoscope chinois, créative, versatile...bla bla bla et fière de l'être!), en pleine reconversion
professionnelle...toujours en quête d'un pâturage plus vert à brouter ailleurs! Je constate que les consultants soumis à des objectifs de placement n'ont pas d'interêt à valider des projets
professionnels jugés trop farfelus à leurs yeux....Olga j'adore ton style, félicitation pour ton blog, serai-tu également de l'année 79?


Olga 13/11/2009 18:50


Merci bulle de petille, je suis de l'année 77 en fait  . Je suis dragon et à ce qui parait c'est le top du signe du signe chinois, mouais... Mais je suis une chèvre en signe occidentale et mon dragon à tendance à bouffer la biquette, ce qui en terme junguien signifie que
j'ai beaucoup d'energie mais je m'auto- mange, tel est mon dilemne. Si j'étais née en 79 comme toi, signe de la chèvre donc, je n'aurais pas ce pb parce qu'il est bien connu que les chèvres sont
herbivores et ne se mange pas entre elles. j'aurais une vie plus productive donc!


Miss+Kilimandjaro 31/05/2009 18:51

Tu as tout à fait raison, il faut faire ce que l'on a envie de faire et tant pis si on a des capacités pour soi-disant faire tel ou tel métier, il vaut mieux être ouvrier paysagiste, photographe, boucher, .... plutôt que ce fichu "soit disant métier pour lequel on est destiné". Ton article n'est pas inutile, c'est vrai qu'en France règne la caste du diplôme, la caste de l'âge, la caste sociale, la caste familiale. Pour avoir bossé en Angleterre, je sais, car j'ai eu cette chance, que bosser avec des vieux de plus de 65 ans qui normalement auraient dû être à la retraite a été génial pour moi : j'étais persuadé que la retraite à 60 ans ou 65 ans était une vaste connerie et que travailler plus longtemps était une source de maintenance; bosser à des postes à responsabilité sans diplôme adéquat ou ... pire sans diplôme du tout n'est pas un sacrilège et que la seule chose qui compte c'est obtenir les résultats pour lesquels on a été embauché, qu'avoir un parcours professionnel cahotique cela peut s'expliquer (ce n'est pas de ma faute si en 15 ans de vie active déclarée à l'URSSAF je n'ai eu qu'un seul CDI de proposé et que j'ai travaillé en CDD et en Intérim dans plus de 30 boites!) et que cela peut être une richesse (on est souples, adpatables, multi compétence !!!). Et il a fallu que je fasse des pieds et des mains pour passer d'un job de secrétaire de direction (dernière grosse expérience sur mon CV - plus de 4 ans) à une formation dans le bâtiment (fonction d'encadrement, de gestion, et technique - pas si éloignée finalement des derniers emploi que j'avais occupé), dans ce cas là ce n'est pas le changement de compétence et de tâche qui a fait bugger l'ANPE et les gens à qui j'en parlais, c'était le changement de secteur. Passer du secteur social au secteur du bâtiment est difficile à comprendre ! Et à accepter !Donc en trois mots "Tu as raison" ! Et ce n'est pas parce que l'on choisi de changer de travail et par ce que l'on choisi d'acquérir de nouvelles compétences que l'on est trop vieux, azimuté, inconscient.... ou je ne sais quoi ! Au contraire, on est certainement : évolutifs, souples et ouverts ! Ce qui n'est pas négligeable comme qualité pour des employés...

philou 28/05/2009 17:02

désolé du doublé, over raz le blog fait des siennes encore ... et ça me fait ronchonner !!

philou 28/05/2009 17:00

dans l'absolu, tu as raison...mais la réalité et l'Absolu sont deux mondes differents : l'un est fait de compromis, et d'une bonne part de hasard (dès la naissance!), l'autre se nourrit de rêves (il en faut), de chimeres parfois...bon je ne vais pas polémiquer puisque je suis d'accord sauf temperer un peu tes propos, les moduler en te confiant que en avançant dans la vie, tu te prends de + en + de claques, de gros temps, de tsunami...des ptits et des gros... et que parfois, oui tu te fais chier a ton boulot, surtout quans ça fait 25/30 ans que tu bosses 8h par jour, année après année, et que tu vois les vacances (2/3 sem au max) repartir aussi vite qu'elles ont mis du temps a arriver...je sais c'est banal ce que je dis mais avec 3 millions de chomeurs, passé 50 ans va raconter qu'il est facile de se remettre en question...non ce n'est pas facile ni donné a tout le monde (mais rien n'est jamais donné a part le loto et un sourire a la rigeur) bon, moi ça va je gere, j'ai mes petits jardins secrets pour aider a supporter le quotidien, mes petits arrangements avec la vie mais d'autres ne supportent plus : une nana de 33 ans vient de se suicider il y a 2 jours (personne n'en parlera au 20 heures...) au moment de reprendre le boulot dans sa boite...t'imagine la tête des parents qui telephonent au standard de la boite pour leur apprendre la nouvelle...et celle des representants de la direction le jour de l'enterrement...maintenant l'inspection du travail est sur le coup...bref, de + en + les salaries sont stressés, manipulés, over speedes avec Internet et tout ça et même plus le dimanche comme jour sacré de repos (ou sacré jour de repos) bientôt.... on parlait de changement de modèle de société...pour l'instant les jeunes ruent dans les brancards qu'on leur impose et on comprend leur angoissse face a celle de leurs parents...sans les cautionner, juste que je comprend que quelque chose est en train de nous dépasser dans cette accelération sans finalité, cette recherche du profit maximum, alors oui pour faire un job qui te plaise, nous plaise, mais pour y arriver, qu'on arrete de nous télé-conditionner, de nous etiqueter et de nous réguler sinon la marmite va exploser. en tout cas pour certains, elle a déja explosé - encore une fois, je ne veux pas polémiquer (sur quoi d'ailleurs?), juste donner mon ressenti du moment...bisou gratoche et sincere !

philou 28/05/2009 16:59

dans l'absolu, tu as raison...mais la réalité et l'Absolu sont deux mondes differents : l'un est fait de compromis, et d'une bonne part de hasard (dès la naissance!), l'autre se nourrit de rêves (il en faut), de chimeres parfois...bon je ne vais pas polémiquer puisque je suis d'accord sauf temperer un peu tes propos, les moduler en te confiant que en avançant dans la vie, tu te prends de + en + de claques, de gros temps, de tsunami...des ptits et des gros... et que parfois, oui tu te fais chier a ton boulot, surtout quans ça fait 25/30 ans que tu bosses 8h par jour, année après année, et que tu vois les vacances (2/3 sem au max) repartir aussi vite qu'elles ont mis du temps a arriver...je sais c'est banal ce que je dis mais avec 3 millions de chomeurs, passé 50 ans va raconter qu'il est facile de se remettre en question...non ce n'est pas facile ni donné a tout le monde (mais rien n'est jamais donné a part le loto et un sourire a la rigeur) bon, moi ça va je gere, j'ai mes petits jardins secrets pour aider a supporter le quotidien, mes petits arrangements avec la vie mais d'autres ne supportent plus : une nana de 33 ans vient de se suicider il y a 2 jours (personne n'en parlera au 20 heures...) au moment de reprendre le boulot dans sa boite...t'imagine la tête des parents qui telephonent au standard de la boite pour leur apprendre la nouvelle...et celle des representants de la direction le jour de l'enterrement...maintenant l'inspection du travail est sur le coup...bref, de + en + les salaries sont stressés, manipulés, over speedes avec Internet et tout ça et même plus le dimanche comme jour sacré de repos (ou sacré jour de repos) bientôt.... on parlait de changement de modèle de société...pour l'instant les jeunes ruent dans les brancards qu'on leur impose et on comprend leur angoissse face a celle de leurs parents...sans les cautionner, juste que je comprend que quelque chose est en train de nous dépasser dans cette accelération sans finalité, cette recherche du profit maximum, alors oui pour faire un job qui te plaise, nous plaise, mais pour y arriver, qu'on arrete de nous télé-conditionner, de nous etiqueter et de nous réguler sinon la marmite va exploser. en tout cas pour certains, elle a déja explosé - encore une fois, je ne veux pas polémiquer (sur quoi d'ailleurs?), juste donner mon ressenti du moment...bisou gratoche et sincere !