J'ai peur des hommes mais j'en veux un

Publié le par Olga


Méthode pour une relation durable



Ce matin, mon chéri qui allait aux courses m'a demandé ce que je voulais manger à midi. Hier soir, on a joué au scrabble. Mardi, nous avons pris un bain mousseux ensemble et il s'est endormi sur mon épaule. Lundi, on s'est taquiné et nous nous sommes un peu pris le bec. Dimanche, nous avons dîné chez nos amis puis nous sommes allés au ciné. Je lui ai http://www.decitre.fr/gi/96/9782253016496FS.gifcaressé la barbiche pendant la pub. Il m'a sourit et embrassé.


Vous vous demandez pourquoi je vous raconte  ça et quel est le lien avec mon titre: j'ai peur des hommes mais j'en veux un. Et bien tout ces moments simples de vie quotidienne, scrabble, bain, ciné avec un petit ami, je pensais il y a deux ans que ça m'était interdit. Je pensais être une alien, que je ne trouverais jamais un type qui resterait plus d'une nuit avec moi. J'étais un plan Q, un plan B pendant tant d'années. Je me disais: mais qu'est ce qui passe avec les types, pourquoi aucun ne veut rester avec moi sans me rendre compte que j'engendrais ce comportement de fuite chez eux par mon attitude, ma gestuelle insinuant:"tous les deux, c'est pas sérieux, c'est juste pour s'amuser", alors que je pensais " reste, reste, baby reste".Où avais- je appris ce schéma déstructif? Dans les films, les magazines, les conseils de copines décérébrées?

Trouver l'origine de la création perpétuelle de ce scénario est trop compliqué et prendrait du temps. Je préfère vous donner une méthode non psychanalytique avec un résultat plus rapide et qui a été très efficace pour enfin me caser: la sculpture mentale.

La lecture du livre un petit pas peut changer votre vie m'a sorti de cet enchaînement de "types- in- my- bed" à répétition, excitant sur l'instant comme l'est toujours la nouveauté mais frustrant après coup.


On se fait toujours des films dans la tête, et c'est là qu'il faut faire attention à ne pas penser n'importe quoi.  Le livre prescrit qu'avant toute chose, il faut visualiser une scène du quotidien avec un amoureux.Une scène très banale du genre, on serait à carrefour, et je lui demanderais si il préfère des Miko chocolat ou vanille.Moi, j'ai pensé que je jouais au scrabble avec Lui et je le voyais réfléchir à un mot, il prenait goût à passer du temps avec moi.Je lui expliquais  pourquoi j'aimais tel ou tel chanteur et il me faisait écouter les siens: de l'amour , un échange. Je vous avoue que cet exercice psychologique m'a fait pleurer. C'était tellement bizarre de penser qu'un homme pouvait jouir de ma compagnie hors d'un lit, qu'il puisse y avoir une connivence extra-sexuelle. Je me sentais mal. J'avais...honte. Moi, provoquer l'amour chez un homme qui me plaît également. Comment avais- je l'outrecuidance d'y penser! Une semaine après, je rencontrais Jérôme trader licencié contraint à vivre dans sa voiture. Plusieurs filles énamourées du beau gosse lui ouvraient grand leurs jambes leurs bras malgré son infortune et il m'a choisi moi et mon micro- studio parce qu'il m'a trouvé cool. Je sculptais mon mental depuis une semaine et ça ne m'a pas paru ridicule de lui proposer un petit jeu de société. Oie, pethttp://img.over-blog.com/300x300/2/44/71/09/ancienne-photo/280px-PetitsChevaux1_svg.pngits chevaux, tas de merde, il en redemandait encore et c'est comme ça qu'il est resté sans que je devienne hystérique comme avant où j'anticipais la rupture. Une fois, il n'a pas appelé pendant trois jours et au lieu de le harceler, je lui ai juste laissé un message avec un ton serein pour savoir comment il allait et non pas mille avec un petite boule dans la voix.

Il vient de m'envoyer à l'instant un sms pour savoir si il achète des billets de concert pour demain. Il veut que je l'accompagne voir son groupe préféré de hard- rock de merde. Evidemment, je lui réponds que non sans me torturer la tête" ai- je bien fait , mal fait?."
Il a des amis qui se feront une joie de l'accompagner et quand il rentrera sans voix à la casba, il me fera un petit bisou sur ma joue endormie. Vive la sculpture mentale!

Sur google , vous trouverez plein d'info sur la méthode des petits pas, le kaizen.

Publié dans Séduire

Commenter cet article

adrain 20/04/2010 03:59



 


For me the autumn orcheapest wow
gold fall starts in September when schoolbuy
cheap wow gold starts its new term. I usually Replica Watchesdo some shopping. The mild weather made it tiffany jewelryvery nice to study outside wow goldunder the trees in a small park close to sell wow accountmy house. by wd Apr.20th,2010 The early bird catches the worm!



Ana 06/03/2010 13:14


Je tiens a te remercier pour m'avoir fait découvrir cette méthode. Je suis célinataire depuis 5 ans. J'ai 38 ans. J'ai fait cette expérience: m'imaginer avec unhomme dans la vie quotidienne. Comme
toi, je me suis sentie mal. J'ai donc compris que j'avais un sentiment d'infériorité refoulé. Je fais ça depuis 3 jours et jeme sens mieux, mon comportement change. La preuve, un homme a dormi chez
moi cette nuit, il allait partir ce matin. Contrairement à d'habitude, j'étais sereine, je lui ai proposé un café. Il a dit non. Normalement, j'aurais commencé à devenir nerveuse et là j'ai dit
avec un grand sourire zen:
Comme tu veux, tout en me preparant un nespresso et j'ai mis des brioches au four. Il a dit que ça sentait bon et finalement je ne sais comment, on a parlé en mangeant les brioches et je lui ai
fait du thé puisqu'il ne voulait pas de café. On s'est retrouvé à se balader dans la foret en ne parlant tres peu de la nuit dont on avait passé mais on a aprlé bouquins. Ce n'est pas l'amour de ma
vie. Je ne sais pas si il me rappelera mais pour une fois un nuit sexe a continué en lendemain vraiment plaisant. Un tres bon souvenir!


patrick 04/03/2010 16:47


Je suis comme disent certaines de mes exs un player, un gars qui passe mais qui ne veut pas s'attacher ou qui a peur.Faut dire que les femmes s'accrochent trop vite et des fois, on étouffe. Je r^ve
d'une nana qui me proposera une partie ... de dames.


Olga 07/03/2010 18:07


Une partie de dames, une par... touse?