Meetic m'a rendue folle à linker

Publié le par Olga

http://essence-online.net/covers/ValmontVHS.jpgJ'ai papoté ce midi avec une copine et elle m'a assuré que j'avais changé depuis que je suis partenaire officiel de mon Jérôme depuis plus d'un an. Sur ce blog, par le passé, j'ai  beaucoup fait étalage de mes rencontres fiascos. *

L'avantage numéro 1, c'est que je trouvais facilement et "rapidement qui "manger"; j'ai fait 5Xplus de rencontres via le net que sans cette fameuse technologie.

Désavantage: eux aussi, font au moins 5 x plus de rencontres sur le net, et si avant ils se seraient contentés de la Renault que je suis, après le fast sex, ils s'en vont au petit matin chercher sur le net une Cabriolet Turbo avant qu'un autre mettre la main dessus.

Conséquence: Je perdais la boule. J'avais confiance dans ma capacité de chaudasse mais pas dans ma qualité de partenaire stable et aimée pour autre chose que ses obus.

Je me suis perdue dans des stratégies foireuses en pratiquant des conseils de bouquin du style: les hommes viennent de mars et les femmes de vénus, les hommes préfèrent les chieuses.( Des bouquins à brûler!).

J'ai rencontré mon actuel, Jérôme sur Meetic, je ne vais donc pas jeter la première pixel sur ce site. En accord avec Nathalie, qui elle aussi changeait de partenaire toutes les semaines en criant sur tous les toits qu'elle était heureuse de cette situation de Célibaiseuse et qui, maintenant casée, se rend contre que ce n'était que du déni de gonzesse, nous parlerons dans un prochain post de la phase de négation de soi pour séduire ces hommes comètes.
Négation de soi: jouer à être quelqu'un d'autre pour être choisie, être l'élue parmi les 5 poches poilues que l'homme tant désiré se vante de fouiller PAR SEMAINE.

Ce ne sont pas des conseils qui viennent de Vénus ou qui vous rendront chieuses, mais qui vous permettrons de vous rendre compte pour les personnes concernées que si cette situation est enivrante au début, vous deviendrez vite une paria.
 

A suivre... Ne soyez pas timides. N'hésitez pas à laisser des témoignages. Vous êtes en moyenne 300 à venir chaque jour ici, c'est bien pour quelque chose.
en majorité via Meetic.




A+


Voici quelques exemples*de fiasco-net:

Une demi nuit avec un pompier
recherche sur meetic
salaud de ...
... nain



Publié dans Mon copain Jérôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nathan zuckerman 04/01/2010 18:53


Je suis plutôt d'accord avec l'analyse de gogoblogueuse...
Un truc me surprend toujours lorsque je lis des posts sur des sites de rencontre comme meetic, match ou netclub, c'est que leurs
utilisateurs s'attendent à trouver l'amour instantanément, en quelques clics... Un site de rencontre n'est pas une baguette magique : c'est un outil qui utilise la technologie pour rassembler une
communauté de célibataires. On y rencontre donc plus de partenaires potentiels que dans une agence matrimoniale, une boîte de nuit ou même dans la rue. Mais ce n'est pas une garantie de rencontrer
l'âme soeur en claquant des doigts.
Pour que ça marche, il faut s'investir, y passer du temps, échanger avec pas mal d'autres utilisateurs, parfois surmonter quelques déconvenues et alors peut-être, pourra-t-on faire une rencontre
qui vaille vraiment le coup...


Olga 11/01/2010 20:43


Oui, c'est vrai Nathan! Et aussi rapidement qu'on appuie sur un bouton, on veut trouver The personne idéale d'où frustration


Mag 18/12/2009 20:40


Moi c'est le père de ma première fille. Je pense encore à lui. Je lui ai fait notre enfant dans le dos pensant le garder près de moi mais ilbutine, il butine. Ey j'ai bien peur que c'est cette
aptitude à séduire les femmes qui m'a plu mais me "tue" à petit feu soit la raison de cette attirance extreme. je ne suispas en compétition pour lui par amour mais par compétition envers les autres
femmes, comme j'ai ete en compétion avec ma mère pour ma père (pas d'inceste , je vous rassure). Bref, le psy m'a fait comprendre ça mais je reste encore accro.!!


Olga 22/12/2009 20:59


a croire que nous sommes genetiquement programmé pour souffrir




philou 17/12/2009 08:26


galere pour poster des coms ou les lire ton site...perso, j'ai fait quelques rencontres via non pas Meetic (beurk) mais Netclub (feu netclub, finita depuis hier) mais bon, dans la but de rencontre
l'amuuuuuuuur...resultat des courses : décevant et finalement perte de temps...pas toujours mais beaucoup de mise en scene pour pas beaucoup de premier rôle, mais quelques belle scenes quand même.
aujourd'hui c'est relâche (le masque est tombé, les certitudes aussi, les rides se creusent et en plus il caille) peut être cet été l'amuuuuuuuuuur reviendra mais pour l'instant, c'est plutot les
hauts de hurlevent et saw 6 dans le coeur. si d'autres on des temoignages netclubien, je suis preneur...on formera le net lonely hearts club band, ouaip!