Chacun lave ses couverts

Publié le par Olga

Dans la série Mon copain est un crétin=======> Mon mien de mec

Depuis un mois, le lave- vaisselle est cassé et nous n'avons pas eu le temps d'en acheter un autre ou de le faire réparer.
Problème: notre évier ne comporte qu'un seul bac et faire la vaisselle dans ces conditions, c'est très compliqué.


 Je vais expliquer vite fait le concept faire la vaisselle pour certains, ça ne sera pas de trop. Faire la vaisselle  consiste à tremper assiettes, verres, fourchettes... dans un bain mousseux, enlever toutes les tâches en frottant avec une éponge puis passer l'objet dans le bac d'à côté pour le rincer à l'eau claire.

Comme le bac était plein à craquer de vaisselle sale, j'ai imposé deux choses simples mais vitales pour une gestion efficace de cette partie essentielle de la cuisine:

            CHACUN LAVE SON COUVERT TOUT DE SUITE
                           APRES UTILISATION



Comme Jérôme n'aime pas laver ses couverts de suite et que le bac finit par être encombré d'une dizaine d'assiettes, couteaux etc alors qu'on est que deux à vivre dans l'appart'- j'ai assoupli dans mon humble gratitude la règle numéro 1 en placardant une affichette au dessus de l'évier:


Interdit de sortir une assiette propre du placard si il y en a déjà dans l'evier. Il faut prendre la sale, la laver et l'utiliser. Pareil pour les casseroles, etc.

 
Il y a une semaine de ça, je suis rentrée du boulot plus tôt parce qu'il m'a envoyé un sms émoustillant:

C soir j rentre + to, dîner maison chandelles. Rentr vite.JeTM.




La nappe était magnifique, ça sentait bon la méditerranée. Il avait commandé deux pizzas napolitanas.( Il ne sait pas cuisiner comme j'aime, il s'abstient donc de  faire le dîner lui- même). Il enlève mon manteau, recule mon siège pour que je m'installe à mon aise.Tout était si romantique, si parfait.
"Mon chéri, c'est super ce que tu fais pour moi. Mais dis- moi, les assiettes, ce n'est pas des nouvelles que tu as sorti du placard?"
Son sourire s'est crispé:
_Olga, commence pas, s'il te plaît.

J'ai compris que mon mec se foutait encore de moi. Je me suis dirigé vers la micro cuisine. Bingo le salaud! Il n'avait pas été foutu de laver les assiettes sales. Un monticules de verres, d'assiettes, de casseroles me faisait face et d'en voir la cime, j'étais désabusée.
_Super ton dîner et qui sait qui va encore se taper toute la vaisselle. J'ai dit :ON SORT PAS D'ASSIETTES DU PLACARD! ON LAVE CELLES QUI SONT DEJA DANS L'EVIER! TU COMPRENDS LE FRANCAIS?

Il a remis les pizzas dans leurs boîtes et il s'est barré avec pour les manger chez un pote devant un match de foot. Du coup, j'ai pris toutes les assiettes, les couverts, les poêles du placard et j'ai lavé le monticule graisseux comme une désespérée, je les ai mis dans un carton que j'ai caché dans ma penderie pour ne laisser que deux assiettes, deux fourchettes, deux couteaux, deux cuillères à café, 2 cuillères à coupe,deux verres, une poêle et une casserole dans la cuisine. Je peux vous dire que ce système est très efficace et Jéjé a dû s'y plier. Il est obligé de laver nos couverts rapidement si il ne veux pas manger à même la table. Jérôme s'est laissé convaincre, affirmant que c'était une super idée et que j'étais très astucieuse, qu'il s'en souviendrait.


Mais ce matin, je me lève et je cherche partout une culotte propre. Mon tiroir à culotte est vide! Impossible qu'elles soient toutes au linge sale, j'avais fait une machine avant- hier. J'ai dû mettre un bas de maillot de bain pour aller au boulot.

Le soir, je rentre, je fouille partout dans la maison. Je sais que Jérôme doit y être pour quelque chose alors en attendant, je lave ma culotte sale et mon bas de maillot pour avoir de quoi me changer demain pour son enterrement. Jérôme rentre, me voit frotter mon slip et ricane. Je prends ma voix la plus neutre pour ne pas qu'il se bloque avant de m'avoir rendu mes otages en dentelles et coton.
_ Où t'as mis mes culottes?
_ Tes culottes, elles encombrent le panier à linge. Je les ai passées à la machine et au séchoir puis caché comme ça tu nettoieras chaque soir celle que tu as porté la journée. C'est comme pour les assiettes.


Je me demande ce que je fous avec ce grand malade!







Publié dans Mon copain Jérôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article