Bettie page, l'idôle des putafranges n'est plus!

Publié le par Olga

Bettie Page, la copie originale de Dita Van Teese* est partie à 85 ans.  Miss Janvier du Playboy magazine, cru 1955 (photo  ci- dessous), elle devint très vite omniprésente dans les magazines, cartes postales,  posters tapissant les murs  des chambres d'ados et les casernes des soldats lubriques. Pour Hugh Huffner, le créateur des bunny- pouffettes, il y a eu un avant et un après Betty (oui, on peut écrire les deux:  Bettie ou betty!). Je cite:
"Betty fait partie de mes playmates favorites parce qu'elle a une innocence impertinente tout à la fois moderne et provocante et aussi nostalgique."

Cette photo  choqua la bien- pensance américaine. Remplacer le bedonnant papa Noel par une femme en tenue d'Eve, il fallait oser! Noter qu'à l'époque, on avait le droit de rentrer son ventre, que le bonnet B était largement satisfaisant pour les bonshommes de l'époque qui maintenant exigent de nous au minimum du Pamela 100 F et qu'avec  ses jolies cuissots charnus, elle aurait été méchamment refoulée de l'émission  "Top model". Les jurys l'auraient traitée d'obèse. (Dans quel monde vivons- nous?) Notez qu'elle a les pieds sales et ça à l'époque de la femme à la maison maniaque de  propreté  qui découvre les joies de l'éléctro- ménager pour le plus grand bonheur de son assisté de mari,  ce fut sûrement le moins pardonnable ..







Pour beaucoup, elle incarnait la beauté de l'époque jusqu'à ce que les hommes se mirent à préférer les blondes, surtout une  peroxydée qui serait traitée également d'obèse de nos jours, pou pou pidou!
En attendant voici ces photos très, très, fétichistes, très qui l'ont intronisée icône sexy ad vitam eternam.  le lien ici. Bien qu'elle ait apprécié de poser pour ses photos, ce n'était pas pour autant une afficionado du bondage.

Un jour, un photographe lui dit untruc du genre:" T'as vraiment un grand front, tu devrais te faire une frange pour ne plus ressembler à Frankenstein". Elle l'a écouté et pris soin de sa frange jusqu'à la fin de sa carrière et...de sa  vie peut être,  mais ça on ne sait pas puisqu'elle a refusé de se faire photographier après avoir délibérément  quitter le milieu du show- business pour se consacrer à Dieu souffrant du  syndrome Brigitte Bardot," j'ai honte, j'ai honte. Comment j'ai pu poser nue!".

C'était une mono- maniaque du cheveu, exactement comme sa groupie Dita. La veille de chaque shooting, elle préparait son brushing méticuleusement puis le lendemain les brossait, les brossait, les brossait mettant à rude épreuve la patience des assistants et des photographes. Très important à savoir, ils étaient naturellement noirs. Elle cousait elle- même ses tenues et ses  culottes de grand- mère (pour nos standards  glamour actuels où moins il y a de tissus mieux c'est) mais si vous n'avez pas de Singer, vous pouvez commander vos tenues Rockabilly pin- up par ici.

Voici un strip - tease burlesque, très érotique pour l'époque. Depuis quelques années, il y a un revival de la pin- up attitude et du top glam!: aguicheuse souriante   mais pas catine. Ce genre d'effeuillage revient à la mode faisant la nique aux  clips vulgaires diffusés en boucle par MTV.









Pour en savoir plus sur la bio de la Betty pas Ugly et sur les années 50, rendez- vous sur ce site.



* Notons que Dita pompe les poses suggestives et le style vestimentaire de Betty mais pas sa frange. Pourquoi me direz - vous? Dita a un tout petit front et une frange tasserait ce joli minois.

Publié dans Presse people

Commenter cet article

philou 14/12/2008 22:49

pour l'histoire de la frange, je sais pas mais j'ai des nouveaux quasi beaux freres (compliqué à expliquer...mettons que ce sont les freres jumeaux d'un tres tres bonne amie là t'as compris ?) bref, ils jouent ds des groupes rockabilly (l'un batteur, l'autre contrebasse) et évidemment, toutes les nanas qui gravitent autour sont ds le style betty page...frange OBLIGATOIRE !! look panthere, grrrrrr!!, avec parfois des trucs plus bizarre omme des minis blousons roses...bref c'est pour dire que le trip rétro, je connais...(par contre le dernier concert dans un bar de bretagne de 9m2 etait assez zarbi : nanas roulant par terre, fumée a couper au couteau, même le guitariste a commencé a gueuler parce y'en avait trop a se casser la geule sur le matos...la biere sur les partoches, d'ailleurs on glissait sur la bierre...détail drôle, y'avait un portable au fond des "toilettes" pas eu le temps de vérifier si il était débloqué...bref, les fifties comme si on y était. alors c'est quand que tu te fais la frange ?

Olga 15/12/2008 08:27


La frange, ça ne me va pas ça tasse. Dis donc t'as une vie rock and roll, j'aimerais faire des sorties comme ça!


Fan de Betty 14/12/2008 18:14

philou 13/12/2008 20:23

au prime abords, elle a tout  pour elle...n'en déplaise aux canons actuels (de la beauté), moi j'ai un faible pour les cuisses charnues et les seins pas trop volumineux, pas envie de mourir étouffé moi ! et à cette époque, la frange etait le symbole des bad girls fifties ... ah mis lace, flash gordon, et toutes ces BD délicieuses a feuilleter dans les cabinets...mais a lire sa bio, elle n'a pas du être tres heureuse ni en ménage, ni avec ses soucis mentaux...la pruderie américaine de l'époque, mac carthy and co, y sont pour beaucoup...a 60 ans faire des ménages et se faire interner 10 ans ensuite...j'imagine la réputation qu'elle a du trainer toute ces années...donc pas étonnant qu'elle ait débloqué à ce point...belle certes mais heureuse..? peut être aurait elle preferée naître laide. Euh a propos, ton lien sur les vetements fifties, c'est trop nul y'a rien en lingerie !! quel intêret alors...?? article interessant en tout cas...qui passionnera surtout ces messieurs.

Olga 14/12/2008 18:10


J'ai évité de parler de la suite ( coups de couteaux à son employée), folie etc. pour garder le c^^oté glam.
Là je fais une recherche sur frange bad girls fifties, je trouve pas. Qui trouvera le pourquoi du comment de la frange, je veux connaitre la première femme qui portait une frange boudiou!

Pour ce qui est du lien, il est interessant pour les filles qui sont invités a des soirées à thèmes fifties. Il y a un vrai engouement pour le jive et les jeux de rôles historiques en allemagne.
Des jeunes gens vont dans des boutiques spécialisées pour emprunter une tenue rockabilly et dans un décor tout aussi rétro s'amusent à recréer le passé.



cyndell 13/12/2008 20:12

t trop forte Olga on t'adore!!!

Olga 14/12/2008 18:13


On t'a payé combien LOL?


gautier 13/12/2008 20:03

gâaaaaaaaah...moi aussi j'aime, slurp....trop bons les jambons.