La belle et la bête de San Francisco (4)

Publié le par Olga


undefined
Le fantasme de la belle et la bête 

 

Quand je suis entrée dans son bureau, le directeur de la prison m'a à peine regardée, trop occupé à enfourner son hamburger dans sa toute petite bouche afin de rassasier son immense estomac. Il avait une tête qui faisait pitié et un corps à vomir. J'ai senti mon entre-jambe se contractait . Il fallait que je me le fasse.
 C'est un truc  de ouf qui m'arrive, pas souvent, mais ça m'arrive...depuis que je ne suis plus un thon mais une méga- canon consciente de son pouvoir de traction. 
 C'est le syndrome de la belle et la bête. C'est un peu comme quand ça vous prend d'un coup, vous donnez une poignée de billets de 10 euros à un SDF soi- disant sans rien attendre en retour. Mais lire dans les yeux de l'autre un bonheur inespéré, inattendu qu'il vous déifie de ses yeux, quoi de plus gratifiant? Alors donner du sexe à un laid, le voir devenir dingue parce que vous êtes tellement plus belle que lui! Quel acte généreux, quel acte de foi! C'est mon fantasme et j'aimerais le réaliser au moins une fois.

 

"Déshabillez- vous!"


  Il finit son troisième sandwich et enfin il me regarde et jappe en français avec un fort accent québéquois:
"Déshabillez- vous, Madame!"
Je blémis.Finalement, ce fantasme ne me fait plus fantasmer.
Il me demande à nouveau d'ôter mes vêtements. Je me retourne, les deux surveillantes qui m'ont amenée jusqu'à ce traquenard me transpercent avec des yeux noirs alors qu'il y a à peine dix minutes, j'aurais juré qu'ils étaient bleus. Et les yeux de fouine du dirlo tournent comme des billes dans leur cage de chair; il sue, il transpire, il sort son mouchoir, il se  le passe sur le front et l'essore.  Il est visiblement très exité. J'ai peur que la vue de mon corps parfaitement symétrique lui provoque un infarctus, oh! puis après tout. Il l'aura voulu!
Et hop, j'enlève mes vêtements.TAAADAAAAM!
C'est moi qui ai un infarctus. Son regard marque une décéption si profonde que ça me ramène à un temps que je croyais banni de ma vie(voir article: quand j'étais moche). Je pleure toutes les larmes de mon corps répudié.BOUH! Et je lui crie de haine:

"Mais vous vous attendiez à quoi, bon sang?Pour qui vous prenez- vous, enflure! Et là croyez- moi dans votre cas enflure ça se conjugue au sens sale comme au littéral. OUINNN! Vous vous attendiez à quoi?"

_ Si les plans de cette prison ne sont pas tatoués sur votre corps, ils sont donc ailleurs!

 

Un plan Quoi?


Il balance un dossier à mes pieds et la quarantaine de feuilles où hier mes copines de cellules inscrivaient dans un tableau les noms de leurs exs coups de langue, coup de vite etc. s'éparpillent, s'envolent, s'affolent autour de mes sculpturales jambes.
undefined
Je sais très bien Mademoiselle Olga S.......... ce que vous êtes en train de faire. Vous vous faîtes passer pour une gentille idiote mais vous êtes très rusée, très, très rusée.

Il se met à quatre pattes et prend les feuilles, il les place, les déplace , les redispose côte à côte ou en juxtaposition sur le sol comme un patchwork. Et au bout de 15 minutes, toute la surface est recouverte.
Il claironne:

_ C'est bien ce que je pensais, héhéhé!

Publié dans fantasmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

regine 20/01/2008 13:32

je viens de me rendre compte un peu tardivement
qu'un de mes commentaires a été remplacé par celui de Marika. Mais je ne suis pas marika. Je suis Régine. Je ne veux pas qu'on croit que je suis Marika alors qu'en fait je susi régine!!!!!!

Olga 24/01/2008 20:57

Peut être un bug, Régine!

brindille 15/01/2008 20:32

Je veux un tatouage!

Marlon 07/01/2008 22:28

Comment tu sais que j'ai des vers?

Gérard Aliboul 07/01/2008 22:27

j'attends la rubrique Deviens Meetic Winner aec impatience. A Quand le trois????

moi 07/01/2008 00:57

Arf le fantasme de la prison pour femme....
La fin du billet met fait penser a un episode d X Files ou un gosse couvrait des feuilles de 0 et de 1, qui en regroupes en groupes d octets ne voulaient pas dire grand choses mais une fois les feuilles etalées sur le sol repdoduisaient le portrait de sa soeur...
et la que va t il apparaitre ?

Olga 07/01/2008 22:01

Moi je ne regardais pas trop Xfiles parce que la fin non résolue me laissait sur ma fin. J'ai un bon souvenir de la 4ème dimension. Je me rappelle de la petite fille qui jouait dans sa chambre et qui se retrouve coincée dans une autre dimension parce que sans faire exprès elle était passait dans une porte dimensionnelle, elle s'amusait à en sortir et à  rentrer et bing la porte s'est refermée derrière elle. C'étaitaffreux sa maman qui entedait la petite l'appelait sans pouvoir laretrouver!La prison, c'estun peu ça, la 4ème dimension ;)