Ne pas vouloir d'enfant= égoïsme ?

Publié le par Olga

no-kid.jpg 
    





     Je  suis allée au cinéma avec ma cousine Gertrude( ouf! pour elle, c'est pas son vrai prénom) et comme d'hab', on a parlé mec avant le film puis de mecs pendant le film (nos voisins étaient un peu saoûlant avec leurs"chut! "chut" "mais elles vont finir par se taire ses grognasses""mais chut à la fin!",
 (si on peut même plus discuter dans ce pays!), mecs  après le film et remake d'histoires de mecs.

 J'ai réussi à parler d'autre chose qui n'a rien à voir avec les mecs. Je lui ai avoué que je n'étais pas très sûre de vouloir enfanter et ce, même si je trouvais l'âme soeur.
Elle m'a répondu affligée:
_ C'est égoiste de pas vouloir d'enfants! 
Je signalerais au passage qu'elle est athée, libérée et pas coincée pour un sou, je m'attendais donc à plus de mansuétude de sa part. Je me rappelle que cet été à Ibiza, j'avais rencontré des filles plus qu'ouvertes, des butineuses , des alpagueuses d'hommes avec qui je parlais ouvertement de tout (c'est à dire des mecs). Quand je leur ai parlé de mon incertitude à vouloir procréer: shocking! 
_ C'est égoiste de pas vouloir d'enfants!

  Je suis sûre que je serais une bonne maman néanmoins car au fond je n'ai jamais dit que j'étais absolument contre. Avoir des enfants ou pas, ça m'indiffère (pour l'instant). En général, mes copines me laissent leurs mouflets quand Nounou n'est pas là parce que les gosses adorent faire atelier cuisine avec moi. Je sais  chanter des ritournelles "Ton moulin, ton moulin va trop vite", "dansons la Carmagnole" avec l'accent Québequois, belge et marseillais tout en grimaçant. On rit en mangeant nos crêpes.  Plus plein d'activités. J'ai mon Bafa et j'étais mono de colo antan. Oui, je suis une super Nanny! Les mômes ne me font pas peur. Etrangement, beaucoup d'adultes ne savent pas comment s'occuper des enfants ou n'aiment pas s'occuper d'enfants.
(Ma cousine et plusieurs de mes copines qui osent traiter d'égoisme le fait de ne pas vouloir d'enfants font partie de cette catégorie , paradoxalement). 

Je ne les blâme pas. J'ai eu ce genre de réaction  par le passé quand un ami d'un ami m'avoua avoir laissé sa femme partir avec un autre parce qu'elle voulait des enfants contrairement à lui. Bizarrement à cette époque, j'avais 26 ans, je voulais des enfants ou plutôt des bébés, et je comprenais pas que ça soit pareil pour tout le monde? Ca bouillonnait en moi: bébé, bébé, je veux un bébé. Je parlerais plutôt d'un désir de bébé à bercer  qu'un désir d'enfant (dans le sens petit écolier). Je faisais risette à tout les petits visages trognons et ronds que je voyais . Coucou, ouhlou, loulou, poupoune, t'es trop mignon, toi dans ton petit pyjama rose ;et à la maman: 
_ Elle a quel âge, cette adorable petite?
_Mon petit Léo a trois mois.
Je sais que cette année, le rose est à la mode pour les hommes mais pour les bébés , ça porte à confusion!

Et sinon, revenons -en à mon égoisme.
_Cousine, pourquoi tu me trouves egoîste?
_ Parce que c'est le cycle de la vie, si tout le monde faisait comme toi, il y aurait plus personne sur Terre.
_ Je n'ai jamais dit que tout le monde devait faire comme moi. La preuve, la Terre est de plus en plus peuplée. Tu sais combien on est sur la Terre?
_ Ben non!
_ Ben moi non plus mais je sais que question peuplement de la planète, j'ai de la marge. Je crois qu'on peut se passer de ma féconde contribution.

Ce n'est pas scientifiquement prouvé mais n'y aurait t'il pas un mode inconscient de régulation de la population chez les humains comme on le trouve pour certaines espèces animales. Des femmes enleveraient les piles de leur horloge biologique  pour rééquilibrer notre espèce?

Publié dans Vie privée

Commenter cet article

Elianael 20/09/2012 12:58


Ah, ah, ah ! Bouh que c'est égoïste de pas vouloir d'enfants ! Ne vous en faîtes pas, c'est naturel, ça fait partie de la vie. Vous finirrez par en vouloir quand vous aurez trouvé LE bon
partenaire. Et puis une femme n'est pas épanouie si elle n'a pas d'enfant, car c'est le but de toute femme et c'est que du bonheur, bla bla bla...


J'ai 25 ans, entre l'âge de 18 et 22 ans j'ai été à fond sur l'idée d'avoir un bébé à moi. Ceux des autres ? Je supporte très mal leurs parents ! En revanche quand j'étais ado l'idée me
révulsait.


Bon faut dire que j'étais amoureuse d'un crétin qui ne m'en aurait jamais fait (sauf ptèt pour se casser ensuite ?) mais qui me le faisait croire, pour me garder sous la main je suppose, et puis
de toute façon j'avais pas de thunes, j'étais à la fac et j'avais pas envie de partager l'éducation d'un môme avec le père. Je suis égoïste !


Aujourd'hui ? Plus d'envie de beybey. Et plus ça va, moins j'en ai envie. Je reprends les cours, j'ai un amoureux qui ne veut pas d'enfants (et pour le moment c'est LE bon !). En fait la nouvelle
mode des beybey à tout prix et l'avalanche des commentaire sur les réseaux sociaux (avec les fautes de français, les photos dégueu de la couche et parfois même, celles de l'accouchement...)
aurait tendance à me conforter dans le fait de ne pas en avoir. On dirait une secte. "Oh, soit mère et tais-toi !", ben ça fait peur.


Si un jour vous en souhaitez un, ma foi pourquoi pas. Si l'envie ne vous vient jamais, n'écoutez pas l'argument ultime du "qui s'occupera de toi quand tu seras vieille ?", il ne vaut pas. Y a des
gens (qui ont des enfants !) qui laissent leurs parents mourir dans des maisons de retraite et parfois les maltraitent.


En amour comme en famille : mieux vaut être seul que mal accompagné !


Bonne journée à vous.


Elianael.

doune 15/10/2007 02:26

Je pense que quand on est love love d'un homme meme si cest une merde,
on reflechit mal. On veut juste qu'il revienne, on a besoin du contact de son corps et c tout ce qui importe.de plus la femme croit toujours que si l'homme part c de sa faute. quelle a pas fait ce qu il falait pour le garder

Rachel 08/10/2007 14:31

Bonjour:)

En ce qui concerne le désir d'enfant je pense que c'est variable sur le temps,désir et possibilité ne marchent pas toujours ensemble question tempo,et puis il y a tellement de raisons d'en faire...et l'inverse!

Moi ce qui me choque c'est le comportement de ces femmes,comme si prendre le parti d'essayer de battre une horloge biologique était limite obligatoire...A partir d'un certain âge c'est sûr qu'il faut être certaine de son choix mais à ton âge ça me rassure que tu ne sois pas omnubilée par un désir d'enfant comme beaucoup d'autres."Un enfant,quand et si je veux" c'est bien ça la phrase du MLF non?

Je repasserai pour commenter les autres,à la bourre je suis;)

Bonne continuation.

PS:Dans ton commentaire chez Saskia tu demandais l'adresse d'autres blogs traîtant du même sujet que toi je pourrais te passer un lien si tu le souhaites.