Se retrouver soi- même avant de trouver l'âme soeur

Publié le par Olga

 

   Je me décide à écrire un blog comme on décide de faire une psychothérapie. Je suis embrouillée dans ma vie actuelle sur le plan sentimental. J'ai besoin d'y voir clair. Je vais commencer par une rétrospection qui me permettra de comprendre qui je suis réellement afin d'avancer sur le chemin de l'amour sur la pointe des pieds, sans faire de bruit pour ne pas faire peur à l'âme soeur. Pour moi, en ce moment trouver l'homme idéal? Autant chercher une aiguille dans une botte de fou...

 

Y'a deux ans déjà!

 

J'ai vécu un an avec Fred et j'ai rompu il y a deux ans. C'était ma dernière Big Love et l'unique d'ailleurs! On faisait l'amour tous les jours. C'était d'un pesant surtout quand on a pas des sentiments amoureux mais quasi-amicaux. C'était bien qu'il parte, parce que quand il m'embrassait, à la fin de notre relation, le fait de sentir sa langue dans ma bouche me provoquait un haut-le-coeur malgré son haleine nickel- menthe. Je ne pouvais plus le sentir, c'était physique. Ça ne l'embêtait pas mon envie de vomir en lui. Il m'aimait tellement qu'il pensait que c'était réciproque. Si il n'avait pas commencer avec ses histoires d'engagements peut-être que mes sentiments pour lui se seraient épanouis. Mariage égal mise a mort. Vivre toute ma vie avec lui, mêler nos gênes. Autant m'enterrer vivante. J'attends autre chose de la vie à deux: l'amour au moins, le vrai!

 

  Corinne, une collègue du travail (collègue? C'est bien comme ça qu'on appelle une fille qui vous casse du sucre sur le dos et qui ose tout sourire vous en demander un sachet quand y'en a plus à la machine à café?) m'avait conseillée vivement de ne pas rompre: un mec, c'est comme le boulot, on ne le quitte pas tant qu'on est pas sûr de trouver mieux. Mais, j'en pouvais plus. Fred rêvait de concret, de figer notre relation sur un livret de famille. Il avait trente- deux ans alors que je n'étais qu'une gamine innocente. D'ailleurs, encore à mon âge (29 ans pour les intimes, 28 ans et demi pour les autres, j'ai du mal à dire le mot" homme", je dis" mec"," garçon".)

 

Publié dans Vie privée

Commenter cet article

anita 17/10/2007 21:20

Moi aussi, j'étais en couple pendant deux ans. Je crois que c'était surtout pour faire plaisir à ma mémé. plus d'attirance sexuelle. Aujourd'hui, je suis célib' mais sexuellement hyper active moi qui me croyait frigide. En fait, c'est juste mon mec qui me rendait de glace!hihi